Order of Premontre, Premonstratensians, Norbertines, and White Canons

R. D. Donatien Bernard Le Garsmeur, O. Praem.

Le Garsmeur
Birth: novembre 9, 1927

Death: décembre 9, 2013

House: Abbaye Saint-Martin de Mondaye

          Bernard Le Garsmeur est né dans une famille bretonne de la paroisse des Touches (Loire-Atlantique), le 9 novembre 1927. C’est à Trans-sur-Erdre, où il vit avec ses parents et son jeune frère Luc, qu’il perçoit l’appel du Seigneur. Attiré par la vie religieuse, il entre à Mondaye dans la période de la reconstruction, alors que les traces de la guerre et du débarquement sont encore bien visibles sur les murs et les toitures de l’abbaye. Il reçoit l’habit de saint Norbert le 25 septembre 1948. Devenu prémontré, il porte le prénom de Donatien, en fidélité à son pays nantais où l’on vénère les jeunes martyrs Donatien et Rogatien.
 
          Son maître des novices est le Père Gilbert, de l’abbaye de Berne, venu des Pays-Bas pour aider l’abbaye de Mondaye. Frère Donatien fait profession le 23 septembre 1950. Il n’oubliera pas la visite de Mgr Roncalli, futur pape Jean XXIII, qui visita l’abbaye après la bénédiction de la première pierre de l’église reconstruite de Villers-Bocage !
 
          Etudiant, frère Donatien vit au prieuré d’Etiolles, au Sud de Paris, et suit les cours de théologie au couvent dominicain du Saulchoir, avant d’être ordonné prêtre à Mondaye le 28 août 1954. Il est alors nommé vicaire de la paroisse autour de l’abbaye de Mondaye.
 
          En 1957, il est envoyé dans la périphérie de Caen soutenir une équipe de prêtres diocésains de la paroisse Sainte-Thérèse. Ces deux années le préparent à la mission dans la ville de Noisy-le-Grand en 1959 où il restera près de 30 ans. Les paroissiens de « La Pointe » n’ont pas oublié leur bon pasteur, ni les membres de la communauté catholique portugaise de Noisy. Pendant ces années, il travaille aussi à temps partiel à l’hôpital Saint-Camille.
 
          En 1989, il part au prieuré d’Accous, dans la vallée d’Aspe, et passe de la ville nouvelle de banlieue aux montagnes des Pyrénées. Ces années de transition correspondent à de graves problèmes de santé. Une fois rétabli, le 24 avril 1992, avec frère Renaud et frère Jean-Daniel, il découvre l’abbaye de Conques.
 
          A Conques, c’est l’émerveillement devant la beauté du lieu et l’accueil chaleureux de la part des habitants des paroisses de Conques et de Grand-Vabre. Les trois frères de Mondaye prennent la suite des prémontrés de Frigolet, en compagnie du Père Amans, ancien curé de Conques, et développent l’accueil les pèlerins sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle. En 1995, frère Donatien prend la charge de la paroisse de Noailhac, puis celle de Saint-Cyprien en 1998, avant de participer à l’animation de la nouvelle paroisse Saint-Vincent-du-Vallon en 2001.
 
          Il quitte sa mission pastorale en 2005, après avoir célébré son jubilé sacerdotal en juin 2004: merci pour cette grâce du sacerdoce dans la vie religieuse, sous la houlette de saint Norbert et de saint Augustin dans l’Ordre de Prémontré : vivre la vie commune avec des frères ! 50 années de vie religieuse me disent combien a été précieuse pour moi cette vie fraternelle dans le ministère pastoral.
 
          Ces dix dernières années, handicapé dans ses mouvements, mais toujours disponible, il fête ses 80 ans en novembre 2007, entouré de sa famille et des amis et hospitaliers de Conques. En septembre 2010, nous fêtons ses 60 ans de profession, et nous sommes touchés par son action de grâce : Merci Seigneur, pour ces 60 années de vie religieuse que tu m’as donné de vivre, cette vie faite de prières et de vie fraternelle. Merci pour tous ces frères que tu as mis sur ma route et qui ont été pour moi un exemple de fidélité et une aide fraternelle précieuse, tous ces frères qui recherchaient Dieu et m’ont aidé à le chercher à mon tour, et à le mieux servir !
 
          Au lendemain du 8 décembre 2012, frère Donatien voit ses forces lui manquer. Il ne peut plus suivre les offices avec ses frères. Peu à peu, tout au long de cette année 2013, il perd son autonomie et doit quitter Conques pour la maison de Cougousse puis des Peyrières à Rodez. Dans toutes ces épreuves, il garde une belle sérénité, beaucoup de simplicité et un humour à nul autre pareil.
 
          En la solennité de l’Immaculée Conception, le Seigneur a rappelé à Lui notre frère Donatien le 9 décembre 2013 au matin. Il était dans la 87e année de son âge, la 66e de sa vie religieuse, et la 60e de son sacerdoce.
Other Categories:
 People » Departed » Mondaye » décembre » 9